• Diagnostic immobilier Cantonnay

    1 za bourgneuf
    85170 les-lucs-sur-boulogne

  • Diagnostic immobilier Saint-Hilaire-de-Riez

    2 rue édouard marchand
    85600 montaigu

  • Diagnostic immobilier Mouilleron-le-Captif

    14 rue du maréchal ney
    85000 la-roche-sur-yon

  • Diagnostic immobilier Mouilleron-le-Captif

    3 Rue du château Gaillard
    85000 les herbiers

Nouvelle norme : repérage amiante environnemental avant travaux - 16/12/2021

La nouvelle norme NF P94-001 s’applique au repérage amiante environnemental avant travaux dans les sols et roches en place non-anthropisés. Le principal objectif est d’évaluer les risques associés aux terrains, sites, chantiers et travaux publics dans des zones amiantifères.
 

Déceler la présence d’amiante dans les objets géologiques

Si les risques sanitaires liés à la présence d’amiante dans les immeubles bâtis sont généralement connus des donneurs d’ordre, il n’en va pas forcément de même avec l’amiante environnemental. Pourtant les travaux de creusement souterrains, les reconnaissances géotechniques ou encore les forages peuvent exposer les travailleurs à l’amiante. La norme NF P94-001 définit donc les modalités et la méthodologie à suivre pour réaliser des repérages amiante environnemental. Ce repérage, obligatoire avant travaux, peut également être conduit à tout moment pour mieux gérer la problématique de l’amiante environnemental.
 

Objectif du rapport et missions de repérage amiante environnemental

Le rapport sert à établir s’il y a présence ou absence d’amiante dans les objets géologiques impactés par les travaux et activités humaines. Le donneur d’ordre et les entreprises amenées à intervenir peuvent ainsi organiser les opérations de manière sécurisée. Pour rédiger son rapport de repérage, l’opérateur gère entre une et trois missions de repérage amiante :
    • A0 : étude géologique basée sur la documentation et les cartographies – dont les cartes du BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) – et synthèse des données
    • A1 : repérage cartographique avec observations terrain pour identifier les objets géologiques susceptibles de contenir de l’amiante, des minéraux asbestiformes
    • A2 : Identification des zones à risque, prélèvements d’échantillons, analyses complémentaires obligatoirement effectuées dans un laboratoire accrédité
Si la mission A0 conclut à l’absence d’amiante environnemental, ni la mission A1, ni la mission A2 ne sont déclenchées. C’est donc un repérage amiante progressif.
 

Recours à un géologue opérateur de repérage

Les exigences en termes de compétences et de formation seront définies à la publication de l’arrêté pris par le ministère du Travail. En l’état actuel, nous savons que l’opérateur devra posséder une véritable expertise en tant que géologue. Il aura nécessairement des compétences en gîtologie de l’amiante, mais il maîtrisera aussi la réglementation.

« Retour aux actualités
vente ou location, tout savoir sur les diagnostics à réaliser