• Diagnostic immobilier Cantonnay

    1 za bourgneuf
    85170 les-lucs-sur-boulogne

  • Diagnostic immobilier Saint-Hilaire-de-Riez

    2 rue édouard marchand
    85600 montaigu

  • Diagnostic immobilier Mouilleron-le-Captif

    14 rue du maréchal ney
    85000 la-roche-sur-yon

  • Diagnostic immobilier Mouilleron-le-Captif

    3 Rue du château Gaillard
    85000 les herbiers

En 2023, grâce à vous, le diagnostic de performance énergétique ne se laissera plus intimider - 18/01/2023

Depuis le 1er juillet 2021, le diagnostic de performance énergétique a subi une refonte complète qui a permis d’aller très loin dans la recherche d’une méthode de calcul DPE fiable. Ainsi, malgré quelques imperfections durant la phase de test des logiciels DPE, la méthode de calcul a été revue et corrigée tout comme les modalités d’établissement du DPE grâce à un arrêté paru au JORF le 14 octobre 2021. Alors que depuis cette date, le DPE a encore essuyé des attaques répétées de la part de la presse consumériste, notamment en 2022, et même de conseillers en énergie tels que la start-up Hello Watt par son étude publiée le 4 janvier 2023, comment se porte le DPE en ce mois de janvier 2023 ? Opérateurs DPE intervenant en Vendée, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire et dans les Deux-Sèvres, nos experts certifiés vous répondent.

 

Depuis janvier 2023, la fiabilisation du DPE se poursuit mais d’une façon nouvelle

Depuis le 1er janvier 2023, la fiabilisation du DPE est toujours d’actualité mais il n’est plus question de remettre en question la méthode de calcul du DPE, qui, comme l’a souligné le 9 janvier 2023 le ministre du Logement lors d’une séance publique de l’Assemblée nationale, demeure « un outil robuste, fiable et performant que nous pourrons utiliser dans le cadre de toutes nos politiques de rénovation du parc ». En effet, le plan d’actions dévoilé par la DHUP (Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages) le 5 octobre 2022 n’a abordé à aucun moment une nouvelle modification de la méthode de calcul du DPE. En fait, il s’agit désormais de corriger d’autres paramètres qui influent aussi considérablement sur la justesse de son résultat :

  • faire en sorte que les demandeurs, c’est-à-dire les propriétaires, les vendeurs, les bailleurs, les syndicats de copropriété et les administrateurs de biens s’investissent davantage dans la préparation documentaire du DPE avant la visite de l’opérateur ;
  • sensibiliser à nouveau les diagnostiqueurs immobiliers à la nécessité de faire preuve d’une extrême rigueur dans la réalisation du DPE et harmoniser leurs bonnes pratiques ;
  • fixer aussi les bonnes pratiques des organismes certificateurs et mieux cibler leurs contrôles en fonction des plaintes reçues à propos du DPE.

 

Sur le site RT-RE Bâtiment, des fiches d’information sur le DPE qui guident les demandeurs

Si vous avez pris rendez-vous avec votre diagnostiqueur immobilier pour la réalisation du DPE de votre bien, celui-ci vous remettra une fiche qui vous aidera à rechercher et regrouper tous les documents dont il a besoin. Ceux-ci vont lui permettre de disposer d’informations, de données, de chiffres attestés en bonne et due forme et donc d’écarter du calcul toute valeur par défaut pouvant fausser le résultat de votre DPE, voire le sous-estimer. Sur le site RT-RE Bâtiment du ministère de la Transition écologique, vous trouverez aussi de nombreux documents à télécharger qui traitent de la préparation documentaire avant la visite de l’opérateur DPE : «Préparer mon DPE », « Comprendre mon DPE » et dédiés au DPE immeuble et DPE appartement, « Fiche récapitulative pour les bailleurs ou tout mono-propriétiaire » et « Fiche récapitulative pour les syndicats et gestionnaires de copropriété ».


« Retour aux actualités
vente ou location, tout savoir sur les diagnostics à réaliser